VIERZON FOOT 18 : site officiel du club de foot de VIERZON - footeo

Le VF s'impose face à Saint-Amand (4-2)

27 octobre 2013 - 20:05

Un derby profitable au VF

En dominant l'ASSA (4-2) dans ce match en retard avec un triplé de Ismaïl Wanzi, les Vierzonnais s'installent à la deuxième place. Une position que le VF 18 ira défendre dimanche sur les terres de l'US Orléans (B) dans un duel au sommet. Avec ce troisième revers St Amand disputera un match important dans l'optique du maintien sur la pelouse d'un concurrent direct: la SMOC St Jean de Braye...

Ftanck Sanson et Sener Atila avaient promis du jeu et des buts pour ce derby. Les joueurs leur ont donné raison et ont fait honneur au football en offrant six buts, une multitude d'occasions et un match spectaculaire aux 400 spectateurs de Brouhot.

La seule ombre au tableau aura été cette rapide expulsion de Bardy (30e). D'autant que la faute commise sur Matthieu Dinet, qui avait transpercé la défense, semblait plutôt l'oeuvre de Burguin...

"On est déjà mené 2-0 après une entame catastrophique. Ce carton rouge, que je trouve très sévère, fait basculer la rencontre. Recoller dans de telles conditions face à un VF performant, c'était une mission impossible" relate Franck Sanson.

Pourtant ses joueurs n'ont rien lâché. Comme en témoigne cette fin de premier acte où Domingos (40e) et Rodriguez (38e) ont poussé Foucher à intervenir.

A 4-0 après deux nouvelles réalisations de Wanzi, présent à la finition (63e, 71e), ont voyait l'équipe du Boischaut sombrer totalement et subir un échec aussi lourd que le VF à St Amand en mai dernier (0-5). Mais il n'en fut rien. Thomas Pitalot sauvait l'honneur sur un superbe contrôle dos au but, enchainé d'une reprise en demi-volée (4-1, 76e). Et Rodriguez ponctuait le score d'une frappe croisée (4-2, 90e).

"C'est la petite satisfaction de ce match. Mes joueurs ont démontré qu'ils ne lâchaient jamais. Ils sont restés solidaires en jouant à dix durant une heure".

Ces deux buts restaient même en travers de la gorge de Sener Atila: "Je reproche à mes joueurs ce relâchement. Ils auraient dû maintenir la pression. Le scénario du match nous était tellement favorable avec ces deux buts rapides (Cobret, 2e, Wanzi, 4e, NDLR) et notre supériorité numérique que  le score aurait dû être plus lourd". Adrien Ménager, qui s'affirme de plus en plus comme l'un des leaders technique du VF, en convenait: "On avait à coeur de se racheter après l'échec face à Blois (0-3). Cette victoire en témoigne. Mais on auraît dû afficher davantage de maîtrise durant notre supériorité numérique. Maintenant, on réalise quand même une superbe opération puisqu'on remonte à la deuxième place. Dimanche, on va se frotter à ce qui se fait de mieux dans ce championnat. On est très motivé à l'approche de ce match à Orléans".

Ce nouveau duel au sommet en perspective pour le VF, Sener Atila compte l'aborder autrement que face à Saran (1-2) et Blois (0-3): "On s'est incliné face aux gros. Là si on est pas capable de le gagner il faudra ne pas le perdre" prévient l'entraîneur vierzonnais.

Son homologue saint-amandois aura lui un tout autre rendez-vous à préparer. L'ASSA, désormais en position inconfortable (13e avec deux matches de retard), ira défier la SMOC. "Dans notre objectif du maintien, on se doit de faire un bon résultat à St Jean de Braye". Mais attention car les Abraysiens se sont réveillés samedi en battant, à la surprise générale, la réserve de l'USO (4-2)...

 

Arnaud Hervé

arnaud.herve@centrefrance.com

Commentaires