Des changements payants, à confirmer

3 décembre 2013 - 07:30

Après la victoire du VF 18 contre AVOINE

Sener Atila voulait stopper l’hémorragie défensive. Il a remanié son arrière-garde en positionnant Barbosa dans l’axe et en préférant titulariser Borderioux dans les buts. Des choix payants, le VF n’a pas encaissé de but.

Les Vierzonnais reviennent à un petit point de leurs adversaires et partagent la troisième place avec l’US Orléans (B), battue à Montargis (1-2). À deux journées de la trêve hivernale, le VF reste dans la course aux premières places.

Le Vierzon Foot se devait de remporter cette rencontre pour ne pas céder trop de terrain sur les équipes de tête. Offensifs et efficaces en première période, avec ce but de Wanzi bien lancé en profondeur par Dinet (1-0, 34 e), les Vierzonnais ont résisté à la bonne réaction d'Avoine, qui a pris le contrôle du jeu dans le deuxième acte.

Sylvain Borderioux, de retour au sein de l'équipe fanion après avoir été quasiment absent la saison dernière sur blessure, a réalisé deux parades décisives. Face à Adipi (47 e), puis en déviant sur la barre un coup franc de Mazeau. Une rentrée forcément satisfaisante, comme la prestation de Barbosa. Pour la première fois positionné en défense centrale, l'habituel milieu de terrain défensif a donné entière satisfaction, même si Sener Atila l'a sorti, car il était sous la menace d'un second carton jaune.

« Un bon match »

« Il fallait faire quelque chose, car défensivement on était trop fragiles avec sept buts encaissés lors des trois derniers matches. Barbosa est l'un des joueurs qui dégagent le plus de puissance au sein de l'effectif. Il fait un bon match et Basso a fini le travail. Aux buts, Foucher était affecté psychologiquement. II m'a semblé logique de titulariser Borderioux », explique le technicien vierzonnais.

En tout cas, ses choix ont payé puisque pour la première fois depuis la réception de Vineuil (2-0) début octobre, le VF n'a pas encaissé de but.

Matthieu Dinet, auteur d'une passe décisive et du deuxième but en contre dans les arrêts de jeu, a encore une fois fait basculer le match. « C'est surtout l'aboutissement d'un gros travail de toute l'équipe. On a fait un bon match. On avait décidé de presser haut. Ça a bien fonctionné puisqu'en première période, on a dominé les débats et ouvert le score. En seconde période, on s'est tous accrochés pour conserver ce résultat. On a seulement attendu longtemps avant de pouvoir porter ce contre meurtrier », analyse le capitaine vierzonnais.

Sylvain Borderioux, également décisif, a vite repris ses marques au sein du collectif : « J'ai eu l'occasion de retrouver mes sensations à l'entraînement et le week-end précédent en réserve. Ce soir (lire samedi), on gagne, mais tout n'était pas parfait. C'est une bonne opération puisqu'on recolle au podium. »

Le VF doit enchaîner un deuxième succès consécutif face à Chartres (B) samedi prochain.

la fiche technique

Vierzon (Stade Brouhot). Vierzon Foot bat Avoine Olympique Chinon Cinais 2-0 (mi-temps : 1-0). Arbitre : M. Letranchant. Temps frais, terrain synthétoque. Environ 300 spectateurs.

Buts. Vierzon Foot : Wanzi (34 e), Dinet (90+3 e)

Avertissements. Vierzon Foot : Barbosa (36 e), Ménager (85 e).

Vierzon Foot. Borderioux - S. Michou, F. Michou, Sampson, Barbosa (Basso, 73 e) - Cobret, Ménager, Moreira, Dinet (cap) - Wanzi, Bangoura (Bouzid, 69 e). Non entré en jeu : Samet. Entraîneur : Sener Atila

Avoine Olympique Chinon Cinais. Cartier - Guérin, Noudou, Mangane (Mazeau, 58 e), Margalef (cap) - Clément (Adipi, 46 e), Mayala (Clément, 86 e), Soumaré, Pinheiro - Benharrat (Le Menn, 80 e), Lothion. Entr. : A. Rimbault.

Arnaud Hervé

Commentaires