Le rêve d’accession est brisé

24 février 2014 - 07:48

Après la défaite à domicile contre St JEAN de BRAYE
Avec ce nouveau revers à domicile (2-4), face à un promu, les Vierzonnais sont désormais relégués à quinze points de la première place. Le VF ne peut plus parler d’accession. En revanche, il doit s’attacher à assurer son maintien.

0-3 face à Blois, 1-3 face à Chartres (B) et maintenant 2-4 face à la SMOC Saint-Jean-de-Braye. Quand le VF perd à domicile, il ne fait pas semblant! Et c'est déjà le troisième échec de la saison à Brouhot. Le sixième au total. Beaucoup trop pour envisager un podium. Alors, une accessionæ

Au-delà de la défaite, c'est davantage le contenu de ce match qui laisse vraiment perplexe. Le bloc équipe du VF, si solide et cohérent face à Avoine (2-0, le 30 novembre) et même plus récemment à Dreux, malgré le court échec en fin de partie (0-1, le 1 er février), s'est totalement liquéfié samedi soir face au modeste promu de la SMOC St-Jean-de-Braye.

Pas d'effort défensif sur les pertes de balles, des offensives menées en soliste plutôt qu'en jouant une partition collective et un manque d'efficacité dans les deux surfaces de vérité. À l'image de cette sortie manquée de Foucher sur le premier but visiteur - une tête de Dianakwa sur corner (0-1, 26 e) - et de ces deux occasions manquées par Dinet, pourtant à chaque fois bien servi par Moreira (38 e et 40 e). La réussite n'était pas non plus au rendez-vous sur ce coup franc excentré du capitaine vierzonnais, le cuir s'écrasant sur la transversale (6 e).

Béguin et Bangoura sortis sur blessure

Le sort semblait même s'acharner sur le VF avec les sorties sur blessure de Bangoura (touché à la cuisse, 40 e) et de Béguin (45 e, déchirure du mollet). Bref, tout allait à l'envers dans ce match qui basculait définitivement avec trois nouveaux buts abraysiens après les citrons.

Kanouni était à la conclusion d'un contre et avait tout le loisir de s'amuser dans la surface avant de placer une frappe enveloppée dans le petit filet de Foucher (1-2, 51 e). Dianakwa punissait encore Vierzon en contre (1-3, 58 e), puis Kanouni tuait le match en s'offrant le doublé sur penalty (1-4, 78 e).

La belle reprise de Riahi, sur une remise de Wanzi (2-4, 90 e) arrivait bien trop tard.

« C'est une très mauvaise soirée. On a vu un lot d'individualités. Pas une équipe. On n'est pas solidaire dans l'effort et on se fait logiquement punir. La seule satisfaction, c'est la rentrée et le but de Riahi. Lui, il donne tout ce qu'il a. Ce n'est pas le cas de tout le monde ! On est très loin des ambitions affichées. On va évacuer durant cette coupure de quinze jours », analyse Sener Atila.

L'entraîneur doit surtout s'attacher à assurer le maintien. Le prochain match, à Vineuil, la lanterne rouge, entre dans cet objectif minimaliste.

la fiche technique

VIERZON (stade Brouhot). SMOC Saint-Jean-de-Braye bat Vierzon Foot 4-2 (mi-temps : 1-1). Temps pluvieux, terrain synthétique. Arbitre : M. Garrigues.

Buts. Vierzon Foot : Wanzi (33 e), Riahi (90 e). SMOC Saint-Jean : Dianakwa (26 e et 58 e), Kanouni (51 e et 78 e sp).

Avertissements. SMOC Saint-Jean : Badji (69 e) et Legrais (94 e).

Vierzon Foot. Foucher - S. Michou, Dumon (Riahi, 80 e), Sampson, Barbosa - Béguin (Samet, 45 e), Cobret, Moreira, Dinet (cap) - Wanzi, Bangoura (Bourbon, 43 e). Entraîneur : Sener Atila.

SMOC Saint-Jean-de-Braye. Ducamp - Bastien, Monot, Ngikama, Belmiloud - Sousa, Manceau, Boukie, Folgado - Dianakwa, Kanouni (Badji, Legrais, Moulay). Entraîneur: Mathieu Robin.

Arnaud Hervé

Commentaires