VIERZON FOOT 18 : site officiel du club de foot de VIERZON - footeo

Saint-Amand - Dreux sera rejoué

21 mai 2014 - 09:52

Interrompu dès la 4 e minute, Saint-Amand - Dreux sera rejoué, les Drouais ayant été victime d’incivilité de jeunes du… FCOT.

Nous avions fait état dans notre édition du lundi 19 mai des incidents ayant émaillé l'avant-match Saint-Amand - Dreux, samedi, en division d'honneur. Match qui a, finalement, été arrêté au bout de quatre minutes de jeu !

Le club de Dreux, en la personne de son président M. Procureur, a vivement réagi à la lecture de cet article qui pouvait laisser entendre, effectivement, que son équipe était en partie responsable de ces incidents. Il est indispensable de lever toute ambiguïté et de rétablir la vérité.

Les coupables seront exclus du club

D'autant qu'après une enquête minutieuse, les faits démontrent clairement que les joueurs de Dreux ont été les principales victimes de l'attitude condamnable de quelques joueurs U 19 de l'Ouest Tourangeau, qui évoluait en lever de rideau. On peut comprendre que même l'emploi du conditionnel dans cet article pouvait susciter l'ire des joueurs et du président drouais. Être victimes d'un vol quand on participe à une compétition sportive est un choc indéniable. On regrette par conséquent que cet article ait pu ajouter à leur désarroi. Voilà les faits, en substance : certains jeunes de l'Ouest Tourangeau, qui avaient joué en lever de rideau, ont profité du fait que les Drouais étaient sur le terrain en train de jouer pour défoncer la porte des vestiaires (les deux vestiaires avaient douche commune) et leur subtiliser téléphones et cartes bancaires.
Larcin vite découvert lorsqu'un dirigeant drouais est allé chercher de l'eau dans les vestiaires et s'est aperçu des dégâts. Il en a averti les joueurs qui ont tout de suite réagi.
Le président de Saint-Amand a courageusement joué les intermédiaires (les Drouais étaient fort remontés) en allant demander aux joueurs de l'Ouest Tourangeau (dans leurs bus) de restituer le fruit de leurs larcins. Ce qu'ils ont refusé de faire. Les objets seront retrouvés dans divers endroits (un sac, une poubelle, le club-house, sous le bus…)
Voyant le désarroi compréhensible des joueurs drouais, l'arbitre a logiquement arrêté la rencontre.
La commission sportive de la ligue du Centre a pris la bonne décision en donnant le match à rejouer. Dreux est la victime de ce comportement lamentable et inconscient de ces adolescents., mais Saint-Amand aussi indirectement, responsable de la sécurité certes, mais qui avait pris toutes les mesures nécessaires.
La Ligue du Centre va étudier, cette semaine, le cas de l'équipe U 19 de l'Ouest Tourangeau.
Le président de l'Ouest Tourangeau, Jean-Claude Morin, a mis sur pied, lundi soir, une réunion d'urgence avec les dirigeants et l'éducateur des U 19.
Un tel comportement rejaillit négativement sur l'image d'un club qui, à l'instar de son président, effectue beaucoup d'efforts pour la formation et pour cultiver un certain état d'esprit.
Certains jeunes de l'Ouest Tourangeau affirment avoir réagi par représailles pour un téléphone volé. Ce qui a fait sourire le président de Saint-Amand qui ne croit pas du tout en cette version et ce qui a rendu encore plus colère le président de Dreux.
De toute manière, rien ne justifie un tel comportement, ni cette loi de l'omerta entre ces jeunes. On n'est pas dans le Chicago des années trente, que l'on sache !
Le comité directeur de l'Ouest Tourangeau a décidé d'exclure les coupables quand l'enquête sera close. Il aurait pu déclarer forfait sur les deux dernières journées, mais par équité pour le championnat et par respect pour les autres équipes, le club a décidé de finir la saison.
En tout cas, la sanction, dans ce cas présent, est préférable à la prévention, surtout quand il y a suspicion de récidive de la part de ces adolescents. Car c'est bel et bien tout le football qui est touché par cette regrettable histoire.

Jean-Éric Zabrodsky

Commentaires