Impossible n’est pas Vierzonnais

30 octobre 2014 - 09:56

Les deux clubs du Cher encore en lice en Coupe de France connaissent leur adversaire. Le Vierzon Foot accueillera Moulins (CFA) le 15 ou le 16 novembre, l’Églantine ira défier les Voltigeurs de Châteaubriant (CFA2).

Céline Deville, gardienne de l'équipe de France, Dominique Bathenay et Alain Roche, tous deux cinq fois vainqueurs de la Coupe de France, n'ont pas offert de gros cador aux deux clubs vierzonnais, hier à l'occasion du tirage au sort du septième tour de l'épreuve. Ils ne leur ont pas, non plus, réservé un tirage très clément.

Fahran : « Une CFA2, même s'ils sont leaders, oui, c'est possible »

Pour l'Églantine et le Vierzon Foot, le tirage a débouché sur une mission compliquée. Mais pas injouable. Si le tirage aurait pu réserver aux deux rescapés du Cher de Dame Coupe des adversaires hiérarchiquement inférieurs, il aurait pu aussi leur réserver un gros lot avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 2. Vierzon Foot a évité la Berrichonne et Niort, l'Églantine est dispensée du SCO Angers et du FC Tours. Pour l'instant.

L'Églantine a hérité avec les Voltigeurs de Châteaubriant du leader invaincu de la poule A de CFA2. Quatre succès et deux nuls en six matches, seulement quatre buts encaissés : sur le papier, ça paraît costaud. « Ma première pensée en voyant ce tirage a été le souvenir du premier match à l'extérieur lors de notre première saison en CFA2, il y a dix ans, dit le coach Mohamed Farhan. À Châteaubriant, à la fin d'un match fou, nous avions gagné 4-3. » Et Farhan avait inscrit un doublé.

 

« Une CFA2, même s'ils sont leaders, oui, c'est possible, poursuit le technicien, qui ira superviser son adversaire en Normandie le 9 novembre. On a des chances. On a tout à gagner de ce déplacement. Ce sera une belle expérience et une belle aventure humaine pour mon groupe. C'est plutôt un bon tirage, dommage que ce ne soit pas à domicile. »

Un septième tour à domicile, Vierzon Foot le vivra face à l'AS Moulins. « Jouer à la maison est une satisfaction, réagit le président Mounire Lyame. On a les armes pour être à la hauteur de l'événement. »

Sener Atila : « Plus ou moins satisfait »

« Je suis plus ou moins satisfait, dit de son côté l'entraîneur Sener Atila. On espérait une équipe de DHR mais on ne va pour autant craindre Moulins. » Quart de finaliste l'an passé, l'AS Moulinoise n'est pas au mieux dans son championnat de CFA (13 e au classement, un nul et cinq défaites). « La seule fois où le VF a affronté une CFA en Coupe de France, j'étais joueur, et nous l'avions emporté face au FC Bourges (1-0). J'avais marqué. Pourquoi pas, maintenant, réaliser le même exploit en tant qu'entraîneur ? »

Si le tirage pour les clubs de Vierzon est délicat, ni l'Églantine ni le VF ne font la grimace. Les deux se disent même satisfaits du sort que leur a réservé ce tirage. Un premier pas vers l'exploit, le 15 ou le 16 novembre.

Commentaires