Deux occasions de marquer l’histoire

14 novembre 2014 - 10:14

Il faudra un exploit du Vierzon Foot (DH) face à Moulins (CFA) ou de l’Églantine (DH) à Châteaubriant (CFA2), demain soir, pour que le Cher soit toujours représenté au prochain tour de la Coupe de France.

Deux divisions séparent le Vierzon Foot (DH) de l'AS Moulins (CFA). Le Vierzon Foot est donc condamné à l'exploit s'il veut continuer sa belle aventure et avoir l'occasion de disputer, pour la deuxième fois de son histoire, un 64 e de finale de Coupe de France.

La dernière trace de la présence du VF à ce tour de la compétition remonte à 2010. Les Vierzonnais s'étaient déplacés, et imposés dans l'Aube, à La Chapelle-Saint-Luc (1-3), une formation qui évoluait alors en DH.

Beaucoup plus dur qu'en 2010

Damien Basso, Ousmane Lo et Matthieu Dinet avaient signé les buts d'une qualification historique, puisqu'aucun club vierzonnais n'était allé aussi loin en Coupe de France. Mais on ne pouvait pas parler d'exploit, le VF évoluait alors en CFA2 et n'avait que fait respecter la hiérarchie.

Demain, le défi des Vierzonnais sera bien plus ardu face à l'AS Moulins. Déjà, les Auvergnats évoluent deux crans au-dessus (ils pointent en huitième position du groupe B de CFA avec quatre victoires, un nul et cinq échecs).

 

Mais surtout, la Coupe de France, ils l'aiment. Leur superbe parcours réalisé la saison dernière le prouve. Tombeurs (2-1) de Toulouse (L1) en seizième, puis de Sète (3-1) (CFA2) en huitième, l'AS Moulins avait vu les portes des demi-finales se refermer à l'issue d'une terrible épreuve de tirs aux buts contre Angers (L2) (0-0, 2-4) face aux caméras d' Eurosport.

Des raisons d'espérer

Une issue d'autant plus cruelle que les Moulinois avaient largement dominé la rencontre. Avant d'en arriver là, Moulins avait fait respecter la hiérarchie sur la pelouse de deux DH : Charvieu-sur-Chavagneux (1-2) au 8 e tour, et Magny (1-6) en 32 e de finale.

Mais au 7 e tour, Cournon (DH) avait bien failli priver les Moulinois d'une aussi belle épopée. L'équipe du Puy-de-Dôme ayant tenu l'ASM en échec (2-2) avant de céder aux tirs aux buts (3-4). Cournon, c'est forcément l'exemple à suivre pour Vierzon demain.

Le VF devra surtout jouer sans pression. Car il n'aura rien à perdre. Juste une superbe histoire à écrire…

Arnaud Hervé
arnaud.herve@centrefrance.com,

Commentaires