VIERZON FOOT 18 : site officiel du club de foot de VIERZON - footeo

Pleine Lucarne

4 décembre 2014 - 18:05

Igor, parlez nous de votre parcours ?

J’ai 35 ans et je suis originaire de Vierzon. J’ai un parcours footballistique 100% vierzonnais puisque j’ai vécu les épopées du Stade Vierzonnais (jusqu’à mes 18 ans), puis pendant deux ans celles du FC Vierzon, et enfin le Vierzon Foot 18 (suite à la fusion entre le Stade Vierzonnais et le FC Vierzon en 2001). Titulaire d’un brevet d’Etat football et d’un BPEJPS APT, je valide actuellement un brevet d’éducateur fédéral (BEF). Je ne suis plus joueur depuis le début de cette saison, (ndlr : Igor est l’ancien feux follets du coté gauche de l’équipe première) pour me consacrer à la fonction d’entraineur sénior. J’assure toujours la coordination de l’école de football.

C’est votre première expérience en tant qu’entraineur sénior ; qu’elles sont vos impressions ?

Dans ce rôle de coach de l’équipe réserve en PH, j’ai beaucoup plus de relationnel avec les joueurs que lors des entrainements que j’encadrais auparavant avec les plus jeunes. Il y a par ailleurs de nombreux mouvements de joueurs dans mon équipe puisqu’il s’agit d’une équipe 2, ce qui peut assez vite devenir problématique. Je suis surpris de l’ampleur de la tache car cela demande de l’investissement, beaucoup de patience, mais également de la réflexion. Dans ce rôle, on parle davantage de compétition, il ya des objectifs bien définis à atteindre tant quantitatifs que qualitatifs, savant dosage entre résultat sportifs et devoir de formation notamment des jeunes générations.

Comment se passe la saison de votre équipe PH ?

Cela se passe assez bien pour le moment. Nos résultats sont irréguliers, nous sommes « capables du meilleur comme du pire ». Je pense avoir une bonne approche avec mes joueurs mais la difficulté est de faire passer ses idées et ses principes de jeu au groupe et que les consignes soient appliquées sur le terrain. Pour m’aider dans cette tache, j’ai en ma possession un noyau dur de joueurs expérimentés sur lequel je m’appuie aux entrainements comment en match.

Quelles différences faites-vous entre le rôle d’entraineur et celui de joueur ?

Le joueur de football s’occupe de sa performance individuelle avec l’objectif d’apporter une plus value au collectif. Il effectue une préparation personnelle et un travail sur lui même pour être le meilleur possible sur le terrain et servir au mieux le collectif alors que l’entraineur doit gérer des individualités et c’est la somme des individualités qui forge le collectif. La gestion de différents paramètres liés à la personnalité des joueurs mais aussi dispositif sans oublier la prise en compte de l’adversaire, constitue un enjeu fondamental pour l’entraineur. Il est aussi vrai que je garde une part de joueur en moi, ce qui m’aide dans mon coaching.

Qu’est ce que l’on peut vous souhaiter pour la deuxième partie de saison ?

Que mon équipe ait moins de résultats irréguliers, et d’avoir une identité de jeu qui s’affirme sur cette deuxième partie de saison. Avec la qualité de notre effectif sénior, les résultats devraient suivre. En découlera notre progression au classement et la progression des mes joueurs individuellement et collectivement.

 

- Votre entraineur préféré ?  Pep Guardiola

- Votre joueur préféré ? Steven Gerrard

- Le stade qui vous fait rêver ? Anfield (je chante souvent la chanson  you’re never walk alone)

- Une passion en dehors du foot ? La musique, le cinéma, et les autres sports.

- Un sportif ? Michael Jordan (il m’a fait lever en pleine nuit pour regarder des matchs)

- Un super pouvoir ? La téléportation, pour arriver à l’improviste en soirée (rires)…non pour voyager dans le monde !

- Votre plus grande qualité ? Je suis très optimiste

- Votre plus grand défaut ?  Obtus

- Concert, théâtre, ou cinéma ? Concert, Cinéma et séries (Game of thrones)

- Un petit dicton ? Une citation de Churchill « Le succès c’est d’être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme »

- Un métier que vous auriez aimé exercer ?  Le métier de Reporter

- Un projet à coté de votre carrière d’entraineur ? Fonder une famille (actuellement en recherche avancée)

- Quelles sont vos expressions favorites ? « Allez les gars » « C’est pas possible »  « Thélian »

- Votre fantasme féminin ? Emmy Rossum et Ophélie Meunier

- Votre rêve le plus fou ? Vivre et entrainer à l’étranger

- 3 personnes avec qui vous aimeriez diner ? Aimé Jacquet, Robert Badinter, Pierre Rabby (pour leur expérience, leur charisme, et leur vécu)

 

Commentaires